Responsabilités

Le traité de Versailles, signé le 28 juin 1919, jour anniversaire de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, attribue à l’Allemagne la responsabilité du conflit mondial et la punit lourdement: pertes territoriales, lourdes réparations à payer, armée réduite à 100 000 hommes et privée des moyens modernes de la guerre (aviation, blindés)…

Nos élèves sont-ils parvenus au même résultat?

Positions des pays (cliquer sur les drapeaux):

L’Italie, représentée par Vittorio Orlando

Nous n’avons pas de revendications sur la question allemande.

Les États-Unis, représentés par Woodrow Wilson

Les États-Unis souhaitent instaurer une paix durable en Europe. Pour cela, il faut ménager l’Allemagne et éviter de l’humilier. C’est un partenaire commercial essentiel en Europe et elle peut aider l’Europe à se reconstruire.

La France, représentée par Georges Clemenceau

La France est le pays qui a le plus souffert de la guerre. Nous voulons avant tout que l’Allemagne ne puisse plus jamais attaquer de nouveau, car c’est elle qui porte la responsabilité du conflit. Il faut affaiblir l’armée allemande pour lui enlever toute capacité d’attaque, il faut empêcher l’économie allemande de construire à nouveau des armes.

Ensuite, nous demandons à nos alliés, les États-Unis et le Royaume-Uni, leur assistance en cas d’attaque. Si l’Allemagne sait qu’ils sont à nos côtés, elle ne déclenchera pas une nouvelle guerre.

Enfin, en réparation des dommages causés par l’Allemagne, c’est elle qui doit financer la reconstruction de la France. Les richesses produites par l’Allemagne doivent en priorité servir à ce but. C’est ce qu’attend le peuple français qui nous observe aujourd’hui.

Le Royaume-Uni, représenté par David Lloyd George

Le Royaume-Uni ne veut pas que l’économie allemande soit anéanties, nous souhaitons aider l’Allemagne à se reconstruire. C’est pour nous un partenaire économique important et une barrière contre le bolchevisme.

Par contre, nous ne voulons pas que l’Allemagne continue sa politique impérialiste. Nous demandons la dissolution de la flotte allemande, pour que la Royal Navy soit la seule garante des mers. D’autre part, nous voulons que les colonies allemandes soient partagées entre les vainqueurs.

Enfin, il est juste que nous recevions des réparations de l’Allemagne pour les sacrifices que notre armée a fournis. L’Allemagne doit payer les salaires des soldats anglais et les pensions des veuves de guerre.

La Belgique, représentée par Paul Hymans

La Belgique veut que l’Allemagne paie les dégâts résultant de la guerre. Elle nous a envahis alors que nous étions un pays neutre. Notre pays a énormément souffert du conflit et de l’occupation allemande. La Belgique doit se reconstruire rapidement.

En dédommagement, nous souhaitons obtenir des territoires des colonies allemandes et un paiement prioritaire de réparations.